Photographier le monde, par GranierFamily
Archives

Nous nous sommes rendus en taxi à l’adresse du centre de Thu Duc, en périphérie de Saïgon (environ 15 km du centre).
Le quartier tranche vraiment avec le centre de Saïgon qui mèle beaux immeubles et pauvreté.
Ici, la plupart des gens loue une petite maison de 15 à 20 m2 dans laquelle de 4 à 12 personnes vivent.

Les conditions sont très très précaires et nombreuses sont les personnes à vivre de petits boulots, de la vente
de nourriture principalement, ou dans les usines. Mais pour s’y rendre il faut un scooter ou un vélo. Très chers.
Ici, pas de tourisme. Pas de vente de cartes postales, ou de souvenirs…

L’accueil au centre a été très chaleureux et l’ensemble des personnes qui le gère et les enfants sont très reconnaissants
de l’aide que nous leur apportons et nous remercient – vous tous, nous tous.

Nous avons pu assister à un petit concert de tambours par les enfants, et à 2 petits spectacles de danse joliment exécutés.
Puis après des rafraîchissements, la responsable du centre, Soeur Marie, nous a présenté la gestion du centre, et nous l’avons visité.

Après quelques pleurs à la nurserie – la confiance doit s’installer – l’ambiance est vite devenue chaleureuse et les enfants de la crèche
ont voulu venir nous faire des câlins et jouer avec nous.

Nous avons pu rencontrer notre filleul, Phong, ainsi que ses parents. Moment très intense.

Presque 3 heures plus tard, les cadeaux donnés et les discussions sur l’usage des dons, et des autres bienfaiteurs,
qu’il était déjà temps de partir !

Mais nous y retournerons.

Merci pour vos dons. Ils sont bien utilisés. Et même si le centre manque encore de confort, l’ensemble des bienfaiteurs
permet au centre de rester et de s’occuper d’enfants.

Le personnel est vraiment admirable et on sent indéniablement de l’Amour dans cet endroit.

Tout cela ne serait pas possible sans vous tous.
MERCI