Photographier le monde, par GranierFamily
Archives

« Parce que c’est notre projet !!! » 😉

  1. passage sur le continent à Messine
  2. direction Paestum et visite des ruines (comme Agrigento, mais en plus petit)
  3. puis direction Torre del Greco.

Passage du détroit de Messine

Passage sur le continent depuis le détroit de Messine, une première pour nous, et un peu d’appréhension :
Beaucoup d’informations farfelues circulent sur la toile, et des sites de réservation proposent d’acheter des billets pour les ferries.

En gros, je vous dis « foutaises » !!!! nous sommes passés comme une fleur, à condition de bien sortir ‘USCITA 1″ et de suivre ABSOLUMENT
les panneaux Villa San Giovanni. On est guidé par du personnel afin de soit passer tout suite, si on a déjà un billet, soit de se mettre dans la file
afin d’aller acheter un billet à la caisse, à 1min à pied et bien visible. Prix : 33€ pour la voiture « normale » et 4 personnes à bord !!! on est loin des 71€ vus sur différents sites le matin même !!!! Bref…

Une fois payé, on garde le ticket qu’il faut ensuite donner (on ne le garde pas) à l’un des employés chargés de nous guider vers le Ferry. Et on embarque, à l’ancienne ! comme le bac de l’Ile de Ré ou de Soulac, pour ceux qui connaissent. On ne reste pas dans la voiture, on monte sur les ponts et on se régale de la vue de Messine, du détroit, de l’activité.

La traversée ne dure qu’environ 30 minutes, disons 35 avec le chargement/déchargement. Puis direction l’autoroute vers le panneau « SA » pour SALERNE… et presque 4h30 plus tard, nous arrivons à PAESTUM 🙂

Nous déjeunons en route des paninis sur une aire d’autoroute et en profite pour vérifier la pression des pneus car je trouve la voiture, trop « molle » de l’arrière. J’avais raison. 0,6 bars manquants à l’arrière gauche et un écart de 0,5 entre la gauche et la droite. Etrange. Je mets donc le max autorisé + 0,10 car les pneus sont chauds…

Et on repart.

Cincopa WordPress plugin

PAESTUM:

L’arrivée sur Paestum est épique… Au sortir de l’autoroute, un nouveau monde commence. Ou plutôt, recommence. C’est comme en Sicile.
La zénitude est de rigueur… Finalement nous nous garons sur un petit parking privé, juste à l’entrée de la zone interdite aux voitures, sur la gauche.

3€ pour l’après midi…

Puis le site. Il est immense, très bien préservé. 3 beaux temples de tailles respectables et inégales sont encore debout. Et beaucoup de murs sont encore là. Sans un guide donnant les explications, nous nous en remontons au Guide Vert Michelin… Et aux traductions de notre fille à la lecture des panneaux présents sur le site.

Je suis sollicité par 2 femmes me demandant de les prendre en photo. 1 française, guide, et une amie italienne, de Naples, guide aussi… On a bien sympathisé tout de suite. C’était drôle…
La lumière de cette fin de journée est un pur enchantement…

Mais déjà il faut penser à notre prochaine étape.

Cincopa WordPress plugin

Torre Del Greco

Torre del Greco, à 10 min de Naples au sud, à 20 min du Vésuve et autant de Pompéï, et 10 de Herculanum. Direction l’hôtel Marad.

Simple à trouver, avec Waze… mais prudence encore une fois. D’une il y a des radars tous les 5 km, et une fois sortis de l’autoroute, c’est à nouveau la loi de l’anarchie et de l’illogique qui règne…

Prise des clés, le personnel parle assez bien le français et l’anglais. Nous prenons nos quartiers lorsque le soleil commence à ce coucher. Impossible de rater ça…. Puis diner au restaurant de l’hôtel. Et c’est une excellente carte, bien que complexe à comprendre. Les prix sont très raisonnables pour un hôtel de cet ordre. C’est un point à noter. La clientèle, en revanche, se donne des airs qu’elle n’a pas forcement… C’est parfois même choquant. Il va falloir l’accepter durant ce court séjour.

De toute façon nous ne sommes pas là pour y rester, à l’hôtel… Demain c’est Pompéï…

 

Retour