Photographier le monde, par GranierFamily
Archives

Nous vous livrons ici notre périple, nos impressions, quelques astuces et beaucoup, beaucoup de photos !

Départ.

L’arrivée à Roissy s’est faite sans encombre. A10h05, nous arrivons au Parking pour y déposer notre voiture, et une navette va nous conduire avec un autre couple
avec 2 filles assez grandes, vers le Terminal 2D, porte 6. Il faudra les rappeler à notre retour, au même endroit.

Surprise, énorme file d’attente pour EZ (EasyJet), que nous devons remonte patiemment pour y prendre place.
Nous papotons avec d’autres passagers qui se rendent à Ajaccio. Leur avion doit partir 1h avant nous, mais rapidement un agent EZ les appelle pour couper les files.
Et dans l’instant de partir, le petit papy nous confie : « Vous verrez, Pétra, que c’est beau!  »

Après 25 min d’attente, c’est à notre tour d’arriver en face des comptoirs d’EZ.

Surprise, un panneau indique que la file d’attente pour Tel-Aviv n’était pas là… On passe un contrôle approfondi des passeports. Avec pose d’étiquette bleue sur chacun d’eux.
Enregistrement des bagages. Pas d’excédent de poids.
Puis partons tout de suite pour la Porte D65. Recontrôle avec un autre agent. La file d’attente est longue. Mais il manque une étiquette bleue sur la carte d’embarquement de Matisse !

Le vigile nous garde notre place, nous repartons vers EZ pour avoir le point bleu très vite et revenons vers le vigile, qui nous ouvre le coupe file VIP…. 20 min d’attente de gagnée !
Recontrôle aux portiques, Matisse a droit à une visite de son sac car une petite bouteille d’eau y a été oubliée. Mon genou n’a pas sonné !
Nous allons patienter encore un peu, manger quelques sandwiches puis nous installer dans l’avions après un dernier contrôle.

L’arrivée à Ben-Gourion s’est déroulée sans encombre, applaudissements de rigueur. Bus, température 32°C. Attente des bagages, puis Aller au comptoir Thirsty pour valider la réservation de la voiture, puis faire du change (c’est pas évident de trouver le comptoir…) on a perdu pas mal de temps. Pour info, il est au niveau G, derrière les escalators qui vont au niveau 1. Bien caché.

Puis aller chercher la voiture, par une passerelle, porte 13 puis revenir au niveau G, traverser un parking en suivant les panneaux Thirsty, et s’apercevoir que l’on a fait 2 fois trop de chemin.

On doit récupérer la voiture. Le jeune homme de l’accueil n’est pas bavard, et surtout ne nous aide absolument pas, même pour la prise en main du magnifique Kia Sportage gris foncé mis à notre disposition.

Boite Auto – une à l’ancienne – code à entrer, frein à main, ceinture de sécurité à l’arrière coincée. Rien ne nous sera épargné, à chaque fois on demande son aide.

On a fini par partir et regagner notre maison… Et trouver un n° en hébreux dans le noir, dans une rue inconnue. C’est pas facile !

Et Puis, on a faim !!!! il est 21h, il faut se trouver un endroit où diner, et c’est Shabatt… Finalement on trouve un super petit Pub Pizzeria, le Bardak, à 500 m de la maison (on précise que les dénivelés ici sont importants, ça fait les jambes), On ya super bien mangé, les pizza sont excellentes, la bière et le coka aussi !

Demain dimanche, première excursion : Césarée, puis Akko. Le tout en voiture, moi au volant.

 

Galerie Départ :

Cincopa WordPress plugin

 

Retour vers Accueil